Le syndicat CGTG du CHU

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

 

Vous avez besoin du syndicat et le syndicat a besoin de vos idées, de votre énergie ! Alors, n’hésitez pas, adhérez à la CGTG-CHU !

 
 





La CGTG du CHU




Madame Marisol TOURAINE
Ministre de la Santé




Madame la Ministre,
Au vu des difficultés financières chroniques du CHU,
Au vu des dysfonctionnements et des errements répétés (Direction et
Médicaux),
Au vu de la dégradation des conditions de travail que subissent les agents,
Au vu de la qualité de la prise en charge apportée à la population.
La CGTG exige que vous preniez les mesures nécessaires pour que cet
Établissement retrouve sa place dans l’offre de soins.
Nous défendons le principe selon lequel « la santé est un droit pour tout
individu ».
L’Etat exonère bien des grands groupes privés
... Lire la suite du courrier




POUR DE MEILLEURES CONDITIONS DE TRAVAIL,
LA MOBILISATION DOIT CONTINUER



Avec les conséquences du désengagement de l’État envers les services publics, la situation des hôpitaux s’est considérablement détériorée et plus particulièrement les conditions de travail des agents.
C’est pourquoi dans l’ensemble du territoire français, les manifestations de mécontentement se multiplient.
Lors de la dernière journée de grève nationale du personnel de santé, le 8 novembre 2016, la CGTG-CHU, associée aux infirmiers libéraux, a manifesté pour dénoncer ces mauvaises conditions de travail et mobilisé le personnel du CHU pour lutter afin d’obtenir la titularisation des contractuels et l’amélioration des conditions de travail pour tous.
Après 10 jours de mobilisation nous avons obtenu que le processus de titularisation se déclenche, mais l’amélioration des conditions de travail est loin d’être atteinte. Nous subissons sans cesse des modifications d’horaire et de rythme de travail, nous travaillons sans disposer du matériel adéquat, nos demandes de congé ne sont pas respectées, nous payons moralement et physiquement tous les dysfonctionnements de l’institut…
Lire la suite du tract


NOS PERMANENCES
DU LUNDI AU VENDREDI DE 11 A 13 HEURES




Mise à jour du 3 avril 2017

 

MOTION du 14 février 2017


Nous sommes là aujourd’hui pour discuter de la résorption de l’emploi précaire.
Nous tenons à signaler que pendant 10 jours au mois de novembre 2016, la CGTG et les contractuels se sont battus pour la résorption de l’emploi précaire.
Nous avons obtenu la garantie de la titularisation sur deux ans de plus 400 agents : recrutements sans concours, concours réservés, concours sur titres selon un calendrier préétabli.
A ce jour, seuls 152 postes ont été ouverts et 2018 n’est plus loin ! La CGTG ne sera partie prenante de cette discussion que si elle vise à accélérer le processus de titularisation.
Monsieur le DRH, tout en étant en grève les agents de la DRH ont mis à disposition des contractuels les dossiers nécessaires à leurs inscriptions aux divers concours. Qu’en est-il de l’instruction des dossiers ?
Monsieur le DRH, les problèmes liés au débrayage des agents de la DRH sont-ils insurmontables ? La CGTG demande
...Lire la suite de la motion

Guadeloupe : le service public hospitalier au bord du gouffre

Les grèves en cours dans les hôpitaux sont le reflet de la souffrance qu’engendre la politique nationale de restriction budgétaire.
Au CHGR le personnel s’interroge sur une fusion avec le CHU sous couvert de Direction Com-mune. À Capesterre Belle-Eau les soignants réclament leur sortie d’un hôpital vétuste, hors normes de sécurité et le déménagement vers les locaux « tout neufs » du nouvel hôpital… vieux de 10 ans ! Le CHBT quant à lui se vide et le CHU de Pointe-à-Pitre regroupe à lui seul tous les problèmes rencontrés par les centres de santé : un déficit abyssal, lié aux budgets en baisse, que l’on fait durement payer aux malades et aux personnels, la rupture de paiement des factures aux fournisseurs, le défaut de prise en charge des patients dans tous les services.
Le gouvernement, en abandonnant les services publics pourtant utiles à la population, a livré les hôpitaux aux mains des banquiers. Pour eux, la maladie est une marchandise comme une autre, qui doit donc rapporter de l’argent. Au CHU, les organes dirigeants
.... Lire la suite du journal

Nos documents sont au format PDF    Pour installer PDF reader cliquez ici  

Retourner au contenu | Retourner au menu